2021/04/01 - DÉTAIL&TEXTE / Autel

Je me demande souvent en quoi les images me fascinent tant, et depuis si longtemps.

Après réflexion, il s’est avéré que leur valeur de preuve était au cœur de mon intérêt. Leur vraisemblance leur confère une puissance illusionniste indiscutable. Même quand on les sait fausses, on ne peut s’empêcher d'y croire. L’évolution technologique a finalement peu altéré la crédibilité de la photographie.

Il y a là une brèche dans laquelle la plupart des photographes se sont engouffrés.

Je me suis moi-même pris à ce jeu et, en laissant ma mémoire voguer, me suis mis à remplacer le souvenir de mes expériences par les photographies en témoignant. Progressivement, mes photos sont devenues ma vie.

Du moins en sont-elles une des principales sources d’inspiration. Faire en sorte que sa vie ressemble aux images que l'on crée, plutôt que l'inverse, peut sembler délirant. Il n’en est rien, je vous l'assure. Il s’agirait plutôt d’ambitionner de faire de sa vie une œuvre. Être conscient du récit que l’on diffuse, et de sa force de persuasion n’a rien de singulier. En revanche, lorsque ce récit revendique une énergie de transformation, aussi bien de soi-même que du monde, il devient plus qu’une accumulation de signes. Il fonctionne comme une magie. Mon œuvre, avec ses caractéristiques et variations, se présente comme un témoignage de l’existence que je crée. Elle reflète mes vœux les plus profonds, autant que mes valeurs. Son sens n’est donc pas à chercher dans l'esthétique des images, mais dans celle du vécu qu’elles décrivent. Esthétique dont le style ne saurait être figé, car elle est, comme la vie, en constante évolution.

HR

Paris, 2021

Posts récents

Voir tout
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon