2021/04/24 - ARCHIVE / Nature morte & texte

Le matériel ! Cette foutue obsession du matériel ! Combien de fois la question suivante m’a-t-elle été posée ? Qu’utilises-tu comme appareils photos ? Ce à quoi je m’empressais de répondre : Quelle importance ?

C’est que je suis, en la matière, minimaliste convaincu, un anticonformiste qui se targue d’avoir traversé 20 ans d’une carrière tout à fait respectable, avec le matériel le plus insignifiant qui soit.

Ça n’est pas que les marques prestigieuses, et leurs optiques ultra nettes, ne m’aient jamais tenté. Il fut même un temps où j’en rêvais debout. C’est plutôt que, n’ayant eu, ni les moyens de mes ambitions, ni la patience de me lancer dans des recherches comparatives, je faisais avec ce que j’avais : deux vieux NIKON quasi indestructibles des années 80, et un CONTAX G2 bradé par une amie qui le trouvait trop lourd.

Avec ces uniques boitiers argentiques 135mm, j’ai sillonné le monde, léger comme une plume, photographié des personnalités parmi les plus sophistiquées. Jusqu’à ce qu’ils deviennent les prolongements de mon regard. Qu’ils fassent, littéralement, partie de mon corps, et que je ne puisse plus m’en défaire. Toute tentative d’essayer autre chose s’apparentait à un égarement. J’en perdais mes moyens. Ce qui m’a mené à interroger le sens profond de mon attachement. Il s’agissait d’un parti pris philosophique, une volonté farouche de résister au fétichisme technologique qui sévissait autour de moi. À cette manie, typiquement masculine, de vouloir comparer ses outils à ceux des autres. Plutôt qu’à leur technicité, je ne me suis jamais soucié que du contenu de mes images, n’ai consacré mon énergie qu’à pourchasser l’atemporel. J’ambitionnais de durer, et cultivais un style visuel du genre vintage, que je voulais même un peu plat.

Alors advint le numérique. Mais ça, c’est une autre affaire…

HR



Paris, 2015

Posts récents

Voir tout
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon